Menu
mar. 21 aot 2018

Tucky

Les épisodes de fièvre chez l'enfant constituent un véritable cauchemar. Avec les thermomètres classiques, la surveillance de la température du bébé malade perturbe la sérénité des parents, ainsi que celle de leurs enfants : la nécessité de réveiller le bambin pendant le sommeil pour les mesures, la présence obligatoire d'un adulte à côté du nourrisson, des nuits blanches épuisantes, etc.

Pour faire face à toutes ses problématiques, la start-up française e-TakesCare a proposé un thermomètre révolutionnaire ''TUCKY'', certifié médicalement, qui offre un suivi continu et à distance de l'évolution de la température des enfants âgés de 0 à 7 ans.

Cette société, spécialisée dans le monde de la santé connectée, présente ce thermomètre innovateur sous la forme d'un patch doux, double face, hypoallergénique et biocompatible. Grâce à cette conception simple et adaptable à toutes les morphologies, ''Tucky" se place sans aucune gêne sous l'aisselle du bébé à l'aide d'un adhésif à usage unique. Le choix de cet emplacement s'avère bien réfléchi étant donné que cette position est fiable en terme de précision des mesures de la température.

Synchronisé avec une application mobile compatible IOS et Android, ce dispositif intelligent fournit une multitude d'informations importantes qui rassurent les parents dont les enfants sont souffrants :

  • L'application ''Tucky'' communique en temps réel l'évolution de la température du bébé et avertit les parents d'un pic par une alerte fièvre.

  • Muni d'un capteur de mouvement indiquant la position du nourrisson pendant son sommeil, ce thermomètre prévient certains risques comme le syndrome de mort subite par asphyxie.

  • L'application ''Tucky'' sert aussi d'un véritable carnet de santé numérique de l'enfant, vous pouvez y rajouter tous les renseignements tels que l'heure de prise des médicaments, les vaccins, les biberons, etc.


E-TakesCare a commercialisé l'innovation rechargeable ''tucky" au prix de 79,90 €, fourni avec 5 adhésifs et un cordon USB.

Voici une courte vidéo représentative :

Redactrice Pixels Trade: Jazi Nesrine